Emploi à temps partagé : le 12 avril, les 20 groupements d’employeurs de l’Ouest ouvrent grand leurs portes

Tisserent-loudeac-bretagne-economique-15septembre2017Réunissant 20 groupement d’employeurs, 18 en Bretagne et 2 en Normandie, le Centre de Ressources des Groupements d’Employeurs du Grand Ouest n’en finit pas de  grossir. Son activité  a triplé en dix ans et il s’apprête à organiser le 12 avril prochain,  pour la première année, la journée de l’emploi à temps partagé.

Alexandra Glais, Directrice du GE Tisserent à Loudéac

Créée en 2006, le collectif des Groupements d’Employeurs  du Grand Ouest  compte aujourd’hui près de 2 000 entreprises adhérentes et emploie 1 110 emplois partagés, 57% de femmes et 43 % d’hommes. « En 2015, nous ne comptions que 1 344 entreprises, c’est dire l’engouement pour la formule »,  indique Alexandra Glais, Directrice depuis 2015 de Tisserent, GE créé sur le bassin d’emploi de Loudéac dans les Côtes d’Armor.

Un CA de 27 millions d’euros en 2016

Au sein d’un groupement d’employeurs (GE), des entreprises adhérentes se regroupent pour se partager les compétences d’un ou plusieurs salariés dans le cadre de Contrats à durée indéterminée. «C’est une formule simple à mettre en œuvre et adaptée aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité, qui dans le contexte économique actuel n’ont pas toujours le besoin, ni les moyens, de créer un poste salarié à temps plein à l’année, précise-t-elle. Ce concept leur permet ainsi d’acquérir une compétence « sur mesure » tout en restant flexibles et compétitives ». Le CA consolidé des 20 groupements d’employeurs du Grand Ouest s’élevait à 27 millions d’euros en 2016 contre 23 millions d’euros un an plus tôt, soit une hausse de 20%. Ils prévoient d’embaucher 300 nouveaux salariés en 2018. Le tout dernier GE à avoir vu le jour est Geose sur le territoire du Pays de Redon.

Logique de territoire

Chaque GE s’inscrit dans une logique  de territoire. Tisserent compte 65 entreprises et 35 salariés et a réalisé en 2017 un CA d’1 million d’euros, également en hausse de 20%. «Nous sommes petits par rapport à des GE comme Venetis à Vannes (56) ou  Terralliance à Plérin (22) tournée vers l’agriculture. Cependant, sur Loudéac le taux de chômage est de seulement  6,3 %, c’est le quasi plein emploi. Un tiers de nos effectifs est composé de secrétaires comptables. Nous employons également des qualiticiens, des informaticiens ou encore des responsables  RH ». Le travail à temps partagé ce sont aussi des emplois saisonniers à savoir six mois sur un poste et 6 mois sur un autre. « Nous disposons aussi de compétences moins courues comme une pharmacienne, un paysagiste ou un contrôleur de gestion ». La formation est un levier essentiel au sein des GE du Grand Ouest. « Chez Tisserent par exemple, en 2017, nous y avons consacré 45 000 euros et formé ainsi 29% de l’effectif total».

La journée de l’emploi à temps partagé

Tous les GE du Grand Ouest (Bretagne et Normandie) organisent ce 12 avril, chacun  sur leur territoire, des évènements afin de faire connaître et de communiquer sur l’emploi à temps partagé. « Les objectifs que nous nous sommes fixés, poursuit Alexandra Glais, sont  avant tout de faire connaître  le temps partagé au grand public , attirer des candidats et atténuer les préjugés sur cette forme d’emplois. Non, elle n’est  pas réservée aux débutants, d’ailleurs un grand nombre de nos salariés  ne souhaiteraient en aucun cas revenir en arrière».

Pour connaître tous les évènements organisés par chaque GE

Véronique Maignant, le 03.04.2018

https://www.bretagne-economique.com/actualites/emploi-temps-partage-le-12-avril-les-20-groupements-demployeurs-de-louest-ouvrent-grand

Top