Nos collègues aussi peinent à recruter

Mar
10

Pontivy Emploi. Le groupement d’employeurs Activy peine à recruter

Alors que le nombre de demandeurs d’emplois augmente sur le bassin pontivyen, le groupement d’employeurs Activy peine, lui, à trouver de la main-d’œuvre.

14/03/2016 à 12:09 par Queffélec Gilles

Être employé dans un groupement, c'est travailler dans deux ou trois entreprises en même (photo d'archives). -
Être employé dans un groupement, c’est travailler dans deux ou trois entreprises en même (photo d’archives). –

À Pontivy, le groupement d’employeurs Activy qui emploie à l’heure actuelle 65 salariés, peine à trouver de la main-d’œuvre pour répondre spécifiquement aux besoins des entreprises locales.

Son directeur, Gérard François rappelle que “notre mission est de faire du sur-mesure. Nous proposons aux entreprises une compétence au juste temps”.

Le travail à temps partagé

On appelle cela, le travail à temps partagé. Chaque salarié, ici, travaille dans une, deux ou trois entreprises,

la finalité étant de lui permettre au bout de 2 ou 3 ans, d’obtenir un CDI dans l’une de ses entités.

Une formule qui a fait ses preuves en l’espace d’une douzaine d’années. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. « Depuis la création du groupement en 2003, 165 entreprises ont fait appel à nous. Nous avons permis à 170 salariés de décrocher un CDI, ici sur le bassin ».

Culturel…

Reste que « culturellement », le travail à temps partagé a du mal à rentrer dans les mœurs. « Pour un chef d’entreprise, ce n’est pas toujours évident departager un salarié malgré les causes de confidentialité, confirme Gérard François. Mais nous travaillons notre communication dans ce sens en nous appuyant sur des exemples concrets ».

Au final, le groupement d’employeurs Activy fait encore face aujourd’hui à une demande à laquelle elle ne peut répondre.

Nous recherchons des ouvriers de l’agroalimentaire, des contrôleurs de gestion, des responsables qualités ou encore des comptables.

Plutôt surprenant, non ?

Plus d’exigences

« Il fait dire que le niveau d’exigence des entreprises s’est aussi élevé au fil des ans. Les postes de travail se sont complexifiés. Il faut donc un personnel de plus en plus qualifié. Et puis, comme tous les groupements d’employeurs en France, nous nous retrouvons devant une réelle problématique : le manque de candidats »

Pour pallier à cette difficulté, le groupement pontivyen a aussi décidé de se tourner vers le bassin loudéacien en lançant un partenariat avec le groupement d’employeurs Tisserent.

Pratique : Groupement d’employeurs Activy, 80 rue Nationale à Pontivy (dans les locaux de la CCI) – Renseignements au 02 97 79 11 50 ou sur www.activy.fr

Top