Tisserent, c’est gagnant-gagnant !

Jun
17

29062016 Tisserent c'est gagnant gagnant travail à temps partagé Loudéac TisserentDepuis 2002, le Groupement d’employeurs Tisserent met en relation entreprises et salariés, via le temps de travail partagé. du gagnant-gagnant pour les deux parties.

Paysagiste de formation, glen Le Fol est salarié du groupement d’employeurs Tisserent depuis 2009. C’était le choix de l’entreprise qui l’a employé.Mais la formule lui a plu et il a décidé de poursuivre sa collaboration avec Tisserent. Le concept est simple : les salariés sont employés à temps plein en CDI par le groupement d’employeurs qui se charge de leur trouver des postes.

Gagnant-gagnant

C’est ce que l’on appelle du salariat partagé. Et c’est du gagnant-gagnant pour les salariés et les entreprises. Le premier est sûr d’avoir du travail et son salaire à la fin du mois, contrairement à l’intérim, quand la seconde peut s’autoriser de la flexibilité et embaucher pour des besoins ponctuels.

C’est le quotidien de Glen Le Fol depuis 7 ans maintenant. Cette année, le paysagiste a partagé son temps entre quatre employeurs : le lycée horticole, la commune de St Vran, la communcauté de communes du Hardouinais Mené et Le Helloco Accouvage. Un système qui lui convient. « Cela me permet d’enrichir mes connaissances, d’acquériri de l’expérience et de me perfectionner en permanence » détaille le paysagiste de 32 ans, qui aime casser la routine. « Chaque entreprise a des demandes spécifiques, décrit-il. Une entreprise comme Le Helloco Accouvage n’aura pas les mêmes attentes que les collectivités. De plus, il faut être capable de prendre rapidement ses repères avec une nouvelle équipe et de s’adapter à un nouveau poste »

Une faculté d’adaptation que Glen Le Fol possède déjà pour pallier son handicap. Infirme Moteur Cérébral, il est plus lent dans l’exécution de certains gestes.

Seule frustration pour le paysagiste : la végétation ne l’attend pas pour reprendre ses droits « Parfois, quand on revient dans une entreprise, tout a changé sans que l’on ait pu le maîtriser », regrette le paysagiste, qui aimerait pouvoir faire plus de suivi.

Un service pour le bassin d’emploi

Pour Estelle Tanguy, directrice de Le Helloco Accouvage, Tisserent est un vrai service pour le territoire. 4Géographiquement, cela tient la route, souligne-t-elle. Nous avons un bassin d’emploi dynamique où il y a beaucoup d’entreprises. A plusieurs, on peut répondre à nos besoins de main d’oeuvre ponctuels ou saisonnier et garantir un CDI et un temps plein. »

Comme on peut faire de la mutualisation d’achat, Tisserent fait de la mutualisation de salariat. Implanté depuis 2002, le groupement compte 59 employeurs adhérents et 32 salariés. Et ne demande qu’à s’agrandir. Désormais, il cible les 100 plus grosses entreprises du bassin.

Glen Le Fol Le Télégramme 29062016

Top